LES COLS MYTHIQUES

 

La Savoie et plus particulièrement la vallée de la Maurienne offre un terrain de jeu exceptionnel pour la pratique du cyclisme. Le « Plus Grand Domaine Cyclable du Monde » propose 11 cols, dont 4 empruntés par la Cyclosportive de la Madeleine.

 

 

 

 

 
 
Col du Chaussy - Alicia 2019 (2).jpg

Col du Chaussy

14 kilomètres - 1031 mètres de dénivelés positifs

Le col du Chaussy (1533 m) se situe sur la commune mauriennaise de Pontamafrey-Montpascal. 

En 2012, la route forestière qui descendait en direction de Montaimont a été goudronnée et l'on peut désormais faire la grande boucle en vélo.

Au départ de Pontamafrey, comptez sur une belle ascension de 14 km pour 1031 m de D+ à 7,5%. Vous attaquerez donc le versant le plus spectaculaire par une paroi verticale en enchaînant 18 lacets durant 3 kilomètres à 8% de moyenne. Au sommet des lacets, vous pourrez filer sur une pente plus douce - 900 m à 5% – jusqu’à Montvernier. Attention, ce sera le seul répit que vous pourrez vous accorder. A la sortie de Montvernier, les affaires reprennent avec une déclivité moyenne à 8% durant 1,4 km entre Montvernier et le Noirey suivi de 1,4 km à 7,5% jusqu’à Montbrunal.

Ensuite 5,6 km avec une déclivité irrégulière qui passera de 7 à 9% puis 6,5% jusqu’à Montpascal vous attendent. La route serpente dans la forêt et borde ensuite la falaise. Vous aurez l’occasion de profiter d’un beau panorama sur la vallée de la Maurienne avec St-Jean-de-Maurienne en toile principale. Les cuisses devraient bien chauffer. Après 5 lacets à 7% sur 1,7 km vous arriverez au Col du Chaussy à 1533 m ! Au col, décor champêtre animé par une jolie chapelle et une vue splendide sur le Massif de Belledonne. Le col du Chaussy siège sur un petit plateau où l'on pratique le ski nordique en hiver.

Caractéristiques du col

14 km

1533 m d'altitude

1031 m de dénivelé

7 % de moyenne

10 % max sur 100m

Col de la Croix de Fer

14 kilomètres - 836 mètres de dénivelés positifs

Surmonté par le pic de l’Etendard (3664 m) et son glacier, le Col de la Croix de Fer vous ouvre une vue magnifique sur les Aiguilles d’Arves et la vallée de l’Arvan d’un côté, et sur les sommets du massif des Sept-Laux du coté Ouest. Le col surplombe la station-village de Saint-Sorlin-d’Arves / Les Sybelles.

Autrefois appelé Col d’Olle car situé à la source de la rivière L’Eau d’Olle, il doit son nom actuel à une magnifique croix en fer qui trône au sommet du col.

Le Tour de France a emprunté 16 fois ce col depuis 1947. Jusqu’en 1986, il a été classé en 1ère catégorie, puis hors-catégorie à partir de 1989.

L'ascension débute en milieu de col avec 7,4 km pour aller jusqu’à Saint-Sorlin-d’Arves avec une pente autour des 4-5%, comptez juste sur un passage de 600 m à 7%. Profitez bien du dernier replat à l’entrée de Saint-Sorlin-d’Arves pour ne pas laisser vous surprendre par une brusque rupture de pente qui annonce le passage le plus difficile de cette ascension : 1065 m à 8,5% suivi de 420 m à 10,5%. Sachez que dans un lacet très raide, le clinomètre grimpe à 12-13% sur plusieurs mètres. Distraction maximale avec des points de vue à couper le souffle sur la Haute Vallée de l’Arvan et les sommets environnants dans un décor semi-minéral où la roche prend souvent des teintes de vert.

Caractéristiques du col

14 km

6,5% de moyenne

2067 m d'altitude

10,5% max sur 420 m

836 m de dénivelé

final (42).jpeg
106A4304.JPG.JPG

Col du Mollard

18 kilomètres - 1063 mètres de dénivelés positifs

Le Col du Mollard se situe sur la commune d’Albiez-Montrond, station-village authentique.
Ce col a vu passer les coureurs du Tour de France en 2006, 2012 et 2015.

Une fabuleuse ascension : près de 18 km à 6% de moyenne avec… 45 lacets en moins de 12 km ! Voilà une belle réponse aux lacets de Montvernier (Col du Chaussy).

L’ascension est un poil soutenue jusqu’à Albiez-le-Jeune avec une déclivité qui oscille entre 6 et 7,5% pendant 12 km et ce sur 45 lacets. Ensuite vous pourrez souffler jusqu’à Albiez-le-Vieux – environ 4 km à 2-3% de moyenne mais attention, il y a un passage de 600 m à 9,5% à négocier.

À Albiez-le-Vieux, ce sera le final avec près de 1,5 km avec une déclivité qui passera de 6,5 à 9%.

Caractéristiques du col

18 km

1533 m d'altitude

1063 m de dénivelé

7 % de moyenne

10 % max sur 100m

Profile Col du Mollard.jpg
 
 

Col de la Madeleine

19 kilomètres - 1520 mètres de dénivelés positifs

Le Col de la Madeleine relie la Tarentaise et la Maurienne. Au XVIIIe siècle le col se nommait encore la Colombe jusqu’à la construction d’une chapelle dédiée à Sainte Madeleine. La décision de relier ce col stratégique au réseau routier a été prise en 1949 afin de former un trait d’union entre la vallée de la Maurienne et celle de la Tarentaise. Les travaux qui durèrent près de vingt années se sont achevés en 1969 et ont été inaugurés… par le Tour de France. L’espagnol Andres Gandarias arrive le premier au sommet (et 5e au général pour ce 56e Tour de France remporté par Eddy Merckx.). Ce nouveau col s’imposa rapidement comme l’un des plus durs du Tour avec l’enchaînement Télégraphe-Galibier.

En 2020, le Tour de France va fêter son 27e passage au col de la Madeleine, avec pour la première fois un passage à Montgellafrey.

 

La difficulté jusqu’à Saint François Longchamp ne sera pas des moindre, mais vous serez récompensé car le paysage après la station dévoile une vue sublime sur les Massifs des Grandes Rousses et de Belledonne et en arrière-plan le Massif des Écrins. Au centre, vous distinguerez bien la montée du Col du Glandon.

Les 1300 derniers mètres à 7,5% sont intenses mais au sommet vous aurez le sourire avec une vue superbe sur le Mont-Blanc et un panorama à 360°.

Caractéristiques du col

 19,7 km

1993 m d'altitude

7,5% de moyenne

11,5% max sur 230m et 925m

1520m de dénivelé

Col madeleine.jpg
Montgellafrey.jpg

NOS PARTENAIRES PRINCIPAUX

Declinaison%20logo%20ete_edited
B-Event
Logo-CCO-Ori
Sans titre 2.jpg
LABELLEMONTAGNE
MAIRIE LA CHAMBRE
Jean lain
Volkswagen_Logo.png

© 2014 - 2021 B-Event Alpes

  • url